Web entrepreneur
Publié le 23 Juillet 2016 à 15h02 - 848 vues

Offrir ses compétences en webmarketing

Avec la vulgarisation d'internet est venue l'apparition des métiers du web. Le webmarketing en fait partie. Pour faire simple, il consiste à élaborer et à adapter une stratégie de communication internet. Cette stratégie se doit de répondre aux besoins de l'entreprise.

L’appellation webmarketeur englobe à la fois le responsable marketing online, le chef de projet web ou encore le consultant SEM et peut aussi s'apparenter à d'autres comme le responsable e-business ou le consultant SOE, etc.

Principales missions

En webmarketing, la principale mission est d'établir le cahier des charges de l'entreprise pour connaître les objectifs et les paramètres du projet. La définition du système de commercialisation d'un site web est établie à partir d'un business model. Ensuite vient l'étape de l'élaboration, la conception et la mise en ligne sur ce site.Puis, il faut promouvoir l'application qui vient juste d'être créée.

Les qualités requises

En premier lieu, il demande la domination du marketing et des nouvelles technologies. De plus, il faut aussi avoir une parfaite maîtrise de l'internet, que ce soit en terme d'outils utilisés, d'économie ou de culture. Et surtout, la créativité et adaptabilité doivent obligatoirement être présents.

L'environnement de travail

Le webmarketeur se rencontre généralement dans les entreprises ayant une communication internet suffisamment développée. Il fait figure d'interface entre plusieurs professions, à savoir : le développeur web, le référenceur, le directeur marketing et le directeur chargé des politiques commerciales de l'entreprise.

Formation et rémunération

Généralement de formation en commerce puis se spécialisant en webmarketing bac+4/5, le webmarketeur peut aussi choisir un chemin pas très conseillé : faire de l'informatique pour se tourner au final vers le webmarketing. En effet, ce métier est avant tout une histoire de marketing.

Pour finir, du point de vue salaire, celui-ci peut facilement atteindre les 30.000 à 40.000 € bruts par an et peut même dépasser largement cette somme.

Les publications similaires de "Créer son business"

  1. 21 Déc. 2018Choisir des locaux adaptés à son activité est indispensable37 vues
  2. 5 Déc. 2018Le portage salarial est en progression en France49 vues