Web entrepreneur
Publié le 26 Décembre 2016 à 18h56 - 621 vues

Le statut de société à actions simplifiées pour démarrer son business

L’entreprenariat est une culture qui intéresse beaucoup de français, qui n’hésitent pas à se lancer dans cette aventure, en montant leur propre affaire. Dans le monde des affaires, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, il est très important d’accorder une attention particulière à la dimension juridique dans votre projet d’entreprendre. Tout commence par la forme juridique que vous allez donner à la société qui abritera votre projet. Pour un entrepreneur individuel, il est recommandé d’opter pour une forme plus simple et plus souple, nhésitez pas à procéder à la création d'une sasu, cette forme juridique vous convient le mieux.

Une idée sur la SASU

La SASU, c’est la société à actions simplifiée unipersonnelle, par cette définition déjà on voit combien il est préférable pour des entrepreneurs individuels de choisir cette forme de société. Il est réellement simple et très facile à comprendre. Quand, on se décide de se lancer dans une telle aventure on souhaite vraiment prendre moins de risques et avoir des garanties pour tous les actes et engagement. C’est à partir de la forme juridique que sera déterminé le mode de gestion de votre société. Pourquoi choisir une SASU ? La question se pose bien évidement, lorsqu’on sait qu’il existe bien d’autres formes de société, qui fonctionnent sans anomalies. Le choix d’une société par actions simplifié est bel et bien justifié lorsqu’il s’agit des PME, et surtout quand il s’agit d’un investisseur individuel, grâce à cette forme juridique, l’entrepreneur aura l’avantage de protéger son patrimoine personnel ou privé, en effet dans le cadre d’une SASU, l’investisseur n’est responsable qu’à la limite de son apport, par conséquent son patrimoine et celui de la société, sont distincts. Certes qu’il responsable des pertes et des dettes de la société, mais uniquement à concurrence de son apport. Le formalisme est réputé souple, mais aussi strict et rigoureux, vous devrez remplir toutes les conditions requises, c’est-à-dire rédige les statuts, publier une annonce dans un journal d’annonces légales, remplir un formulaire M0, obtenir un certificat de dépôt de fonds pour les apports en numéraire.

Les publications similaires de "Créer son business"

  1. 30 Mai 2018Statut auto entrepreneur - qui, quoi, où, comment ?119 vues
  2. 24 Mai 2018Le secteur du devis pour piscine se développe beaucoup sur Internet166 vues